Demande rachat de crédit
0 800 108 118

De plus en plus d’emprunteurs se dirigent vers les intermédiaires bancaires pour bénéficier des meilleurs taux en termes de rachat de crédits.

Les taux pour le rachat de crédits

Les personnes souhaitant diminuer les mensualités de leurs crédits pour des raisons différentes en fonction des besoins, se tournent vers le rachat de prêts.

Pour bénéficier d’une offre de financement, les emprunteurs peuvent être orientés vers une banque qui peut regrouper leurs encours, mais la plus part des clients se dirigent vers les intermédiaires en opération de banque (IOB).

Ces IOB sont en relation directe avec les établissements de financement, ce qui leur permet de proposer une offre de rachat de crédits aux clients beaucoup plus avantageuse que les banques.

Le taux en rachat de prêts

Le taux est pour tous financements le sujet le plus important aux yeux des emprunteurs, il l’est également en ce qui concerne les demandes de regroupement d’emprunts. Les intermédiaires bancaires peuvent justement sonder leurs partenaires financiers afin d’obtenir les meilleurs taux pour leurs clients, il suffit pour cela d’établir une demande.

Il est impossible de communiquer le taux proposé sans avoir les informations au préalable, tout dépend du type de logement (propriétaire, locataire, hébergé), de la nature du financement (immobilier, consommation, ), du montant des capitaux à reprendre ainsi que de la durée de remboursement souhaitée.

Rachat de crédits : une simulation gratuite

Le regroupement de prêts permet de rassembler l’ensemble de ses emprunts (immobilier, à la consommation) en un seul prêt avec une mensualité allégée. Cette mensualité réduite est possible grâce à un allongement de la durée de l’emprunt.

Pour se donner une idée de ce que cette opération bancaire peut apporter aux finances, il est simple et gratuit de réaliser une simulation en ligne. En effectuant cette simulation en ligne, des résultats chiffrés seront disponibles pour une analyse, permettant d’observer si cela convient aux besoins.

L’opération est donc simple et totalement transparente, un grand nombre de personnes l’effectuent pour diminuer la part des revenus consacrée au remboursement des encours.